Dernières publications

[Critique] RESIDENT EVIL 7 (2017 - JV) de Capcom

ADRÉNOMÈTRE   
NOTE  TV TV TV TV TV 

À la suite d'un mystérieux message qu'il a reçu de Mia, son épouse disparue depuis 3 ans, Ethan débarque dans une sinistre plantation au fin fond de la Louisiane, dans le sud des États-Unis. Pour échapper aux dangers tapis dans l'ombre et aux membres de la dangereuse famille Baker bien décidée à le tuer, il devra rassembler les indices et découvrir la vérité inavouable de ce lieu pour parvenir à sauver sa peau, et peut-être celle de Mia...

La saga vidéoludique Resident Evil s'offre un retour en grâce auprès des fans de la première heure avec une expérience de jeu nouvelle, mais qui n'a jamais été aussi proche de l'esprit de l’œuvre originelle dont elle s'était désolidarisée au fil du temps..

[Critique] SEULS (2017) de David Moreau

ADRÉNOMÈTRE  
NOTE  TV TV TV TV TV 

Cinq gamins se réveillent un matin et découvrent que tous les habitants de la ville ont disparu. Encerclés par un épais brouillard, ils sont livrés à eux-mêmes dans un environnement devenu hostile. D'ailleurs, sont-ils vraiment seuls ?

Le réalisateur de Seuls revendiquant en interview avoir réalisé un film d'horreur pour enfants, cette adaptation de la bande dessinée de Fabien Vehlmann et Bruno Gazzotti, semblait avoir de bons arguments pour susciter notre attention.

[Critique] LE CERCLE - RINGS (2017) de F. Javier Gutiérrez

ADRÉNOMÈTRE  ♡ 
NOTE  TV TV TV TV TV 

La jeune Julia s’inquiète de ne plus avoir de nouvelles de son petit ami étudiant, Holt, avec lequel elle maintenait une communication à distance régulière. Elle décide de se rendre à son université où elle découvre d'étranges pratiques autour d'une vidéo censée tuer celui qui la regarde sept jours après l’avoir visionnée. Pour sauver son petit ami, Julia décide de regarder le film à son tour et fait alors une terrifiante découverte : un film dans le film que personne n’avait encore vu…
Sadako revient régulièrement sur le devant de la scène au Japon, d'ailleurs ici on attend toujours la sortie de Sadako vs. Kayako de Kôji Shiraishi ou encore les Sadako 3D de Tsutomu Hanabusa produits en 2012 et 2013. Pour ce qui est de son alter égo américain, Samara, le rythme est beaucoup moins soutenu.