[Critique] SHADOW PEOPLE (inédit - 2013) de Matthew Arnold

ADRÉNOMÈTRE   
NOTE  TV TV TV TV TV 

Charlie Crowe, un animateur radio, reçoit en direct un appel étrange d'un auditeur qui l'assure être tourmenté par des ombres menaçantes. Un coup de feu suit. D'abord sceptique, Charlie enquête sur l'affaire et doit bientôt se rendre à l'évidence : ces entités sèment réellement la mort sur leur passage. Pire, le seul fait de penser à elles semble suffire pour les faire apparaître...
Sur un principe similaire à Phénomènes Paranormaux, Shadow People (aka The Door) mélange fiction, documenteur et docufiction. Lui aussi affirme s’inspirer d'une histoire vraie.
Celle d'un animateur radio qui va devoir faire face à l'intrusion d'ombres effrayantes dans sa vie et tous ceux qui connaissent leur existence.

Vous l'aurez deviné, un peu conspirationniste sur les bords, ce scénario prometteur écrit par le réalisateur Matthew Arnold, s'inspire de phénomènes reconnus, principalement chez les anglo-saxons, mêlant l'état de paralysie du sommeil avec celui de paréidolie, une sorte d'illusion d'optique qui permet de voir un visage dans un nuage, ou encore un corps menaçant dans une ombre... Bien sûr, les fantasmes vont bon train et l'on attribue parfois la vision, souvent furtive, de ces êtres, à des entités d'un monde parallèle friands d'ondes négatives.


Bref, le sujet est en or pour les amateurs de surnaturel et promet un beau moment de flip comme on les aime ici. Sauf que les choses traînent en longueur, la petite tentative de drame social autour du divorce et les rapports difficiles qu'entretien l'animateur radio avec son ex et son fils ne prennent pas. Pire, les quelques rares tentatives de faire peur, élément le plus important avec ce type de sujet, tombent à l'eau illico. La plupart des effets autour des "shadow people" se révélant, au final, bien moins effrayants que l'ombre de Nosferatu dans le chef-d’œuvre de Murnau.

Du coup, après une introduction plutôt prometteuse pour la suite, il faut malheureusement patienter près d'une heure pour que la sauce commence à prendre. Mais ça ne monte pas bien haut : certes, le flip est au rendez-vous, qui ne serait pas effrayé à l'idée d'une présence inconnue qui vous menace, alors que vous êtes allongé, paralysé et les yeux grands ouverts, mais malgré cela, difficile de ne pas ressentir une certaine frustration face à un tel gâchis.

Côté distribution, on sent bien que ça patauge un peu alors que l'on retrouve des acteurs qui ont pourtant fait leur preuves ailleurs. Face à Dallas Roberts (Joshua, The Walking Dead) le seul à vraiment tirer son épingle du jeu, Anne Dudek ([Dr] House, Six Feet Under) en passant par Allisson Eastwood, Ritchie Montgomery (Texas Chainsaw 3D) ou le jeune Mattie Liptak (En quarantaine 2, Ghoul) semblent livrés à eux-mêmes, au  milieu de ce bourbier. 


En y regardant de plus près, Shadow People ressemble un peu à d'autres grosses déceptions du même genre, comme Apparition, ou encore le fadasse La Voix des Morts, qui empruntent la voie du thriller surnaturel, mais ne parviennent pas à offrir une matière suffisamment consistante pour convaincre. Pire, Shadow People affiche dès les premières minutes des ambitions louables, qu'il ne parvient pas à honorer par la suite. Demeure, au delà de l'intérêt pour ces ombres effrayantes, un métrage parfois flippant, souvent mainstream, qui à défaut d'être la véritable bombe qu'il aurait pu être avec quelques dollars de plus et un scénario plus travaillé – la réalisation est quant à elle, plutôt réussie – pourra toujours faire flipper ceux qui ont expérimenté la paralysie du sommeil.
N.T.
 
EN BREF
titre original : Shadow People ou The Door
pays d'origine : États-Unis
année de production : 2013
date de sortie française : inédit
durée : 89 minutes 
budget : ?
adrénomètre : ♥♥
note globale : 2/5

† HANTISE
▲ Quelques moments d'angoisse
▲ Réalisation soignée
▲ L'approche réaliste
 -  DÉMYSTIFICATION -
▼ Excessivement mainstream
▼ Frustrant
▼ Casting en roue libre
LE FLIP
Paralysé, vous observez une présence menaçante près de vous.

LIRE AUSSI
Phénomènes Paranormaux
L'Empire des ombres
La Voix des morts



Commentaires

En cours de lecture