LE RITUEL (2017/2018 - VOD) de David Bruckner [Critique]

Évaluation du dossier : 3.5/5 []

Six mois après le meurtre de l'un des leurs, un groupe d'amis d'université se réunit pour un périple dans la forêt scandinave. Mais suite à un incident, ils se résignent à se détourner du sentier balisé pour prendre un chemin plus direct. Alors qu'ils s'enfoncent dans les bois, ils réalisent que ceux-ci abritent une présence maléfique...

Après avoir signé le segment le plus sanguinolent et intense de 666 Road, David Bruckner revient au format long avec Le Rituel, une adaptation du roman éponyme et blairwitchien d'Adam Nevill.



Mieux vaut jouer carte sur table dès le départ pour éviter les mauvaises surprises : Le Rituel est bien une énième histoire de bois hanté par une entité maléfique et dans lequel de pauvres bougres se perdent, se blessent, se brouillent et sont pris en chasse. Mais le traitement sans cynisme de David Bruckner, respectueux du genre et de son sujet, suscite une attention toute particulière bien méritée. D'autant plus lorsque le scénariste Joe Barton (iBoy) redouble d'efforts pour insuffler une épaisseur psychologique appréciable aux personnages. Un élément quasi incontournable pour rendre l'ensemble crédible et d'autant plus percutant lorsque la bande de pote va se confronter à l'inimaginable.


La réalisation est donc plutôt inspirée par rapport à la moyenne et nous immerge dans cette forêt étouffante où les non-dits et les rancœurs sont amplifiés par d'autres sources de malaise comme les averses nocturnes, la crainte de la nuit qui tombe, les étranges signes observés sur les arbres et les bruits perturbants. Il ne fait aucun doute que David Bruckner connaît parfaitement les codes de l'épouvante et alterne avec brio suggestion et séquences d'horreur plus frontales. Combinez cela à un solide casting constitué notamment de Rafe Spall (Le BGG : le bon gros géant, Prometheus), Robert James-Collier (Downtown Abbey, The Level), Sam Troughton (Spirit Trap, Aliens vs. Predator)... et cela donne une petite série B tout à fait honorable.



Niveau ambiance, on se rapproche fatalement du Projet Blair Witch et du plus récent Blair Witch avec ses bois maudits et sa cabane flippante, de The Descent avec sa bande de pote qui se réunit pour rendre hommage à l'un des leurs, décédé. Mais d'autres influences sont perceptibles tout au long du métrage, du mystique Chemin sans retour à l'hypnotique The Witch, en passant par Le Village de Shyamalan, The Forest de Bousman ou encore The Wicker Man de Robin Hardy. Comme références, on fait pire... Et effectivement, comme toutes ces œuvres, Le Rituel parvient à se faire sa petite place à lui dans le vaste monde des cultes forestiers. Il y apporte une dimension psychanalytique captivante, confrontant sans cesse l'épreuve de la forêt à leur amitié fragilisée. On peut citer comme exemple la séquence de la cabane dont l'entrée par effraction, vue d''un mauvais œil par certains et comme un geste de survie par d'autres, résonne avec l'agression du début de film. Celle-là même qui nourrit malentendus et rancœurs au sein du groupe. D'ailleurs, en fin de métrage, on voit dans cette forêt et son monstre toute l'ironie du piège mortel dans lequel le décès de leur ami les a poussés. Lui qui voulait justement les y emmener de son vivant pour prendre du bon temps...



Avec son atmosphère angoissante proche du Projet Blair Witch, sans la caméra secouée dans tous les sens, Le Rituel est une bonne surprise pour peu que l'on apprécie les balades foireuses en forêt. L'un de ses intérêts réside dans sa capacité à créer un climat anxiogène à partir d'un mal non identifié, du moins dans l'immédiat, et de mettre le public au niveau des personnages, avec cette impression constante qu'ils sont observés et en danger. Mais surtout, il excelle dans sa variation sur un thème maintes fois traité au cinéma et que son réalisateur prend à bras le corps en assumant ses multiples influences. Difficile de trop en dire tant la réussite de ce type de métrage tient à la découverte progressive de son intrigue mais Le Rituel possède tous les atouts nécessaires pour faire figure de bonne surprise parmi les sorties de 2018...
N.F.T.


EN BREF
titre original : The Ritual
distribution : Rafe Spall, Arsher Ali, Robert James-Collier, Sam Troughton, Paul Reid...
pays d'origine : Suède / Angleterre
budget : N.C.
année de production : 2017
date de sortie française : 9 février 2018 (VOD - Netflix)
durée : 94 minutes
adrénomètre : ♥
note globale : 3.5/5

† EXORCISME †
▲ Casting convaincant
▲ Réalisation soignée
▲ Bonne histoire

- DÉMYSTIFICATION -
▼ Pas fondamentalement original
▼ Peu effrayant
▼ Sortie cantonnée à Netflix

LE FLIP
La cabane dans les bois

LIRE AUSSI

Commentaires

En cours de lecture