[Critique] LA MOMIE (2017) d'Alex Kurtzman

Évaluation du dossier : 2.5/5 []

Bien qu’elle ait été méticuleusement enterrée dans un tombeau au fin fond d’un insondable désert, une princesse de l’ancienne Égypte, dont le destin lui a été injustement ravi, revient à la vie pour déverser sa rancœur sur le monde...




Il y a encore quelques années de cela, Marvel détenait le monopole de l’univers étendu. Depuis, les autres studios hollywoodiens tentent de se mettre au diapason en suivant cette nouvelle tendance.
On pense notamment à l’univers cinématographique DC produit par Warner Bros ou le MonsterVerse produit par Legendary Pictures, d’où provient d’ailleurs Kong: Skull Island. C’est désormais au tour du studio Universal Pictures d’introduire son Dark Universe par le biais de La Momie débarquée le 14 juin dans nos salles et le 24 octobre dans nos salons. 


Sur le papier, l’idée d’une franchise réunissant tous les monstres populaires - Dracula, Frankenstein, Le Loup-garou et bien d’autres - de l’âge d’or d’Universal faisait rêver. Mais dans la pratique, l’accueil glacial réservé à cette nouvelle réalisation d’Alex Kurtzman assombrit déjà l’avenir de ce beau projet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette réception critique parfois assassine n’est pas toujours injustifiée. Les avis sont globalement négatifs pour diverses raisons avec en tête de proue une classification PG-13 allant à l’encontre même de la direction que devrait prendre le Dark Universe.

Reboot du classique de 1932 signé Karl Freund, La Momie ne parvient pas à trouver le juste milieu entre la modernisation de son sujet et la fidélité au style de l’œuvre d’origine. Le résultat est sans appel : Alex Kurtzman nous livre un blockbuster aseptisé ne prenant que trop rarement la peine d’installer son ambiance. Après un premier tiers pourtant bien mené, le film s’écroule ensuite à mesure que les incohérences se succèdent, jusqu’au final qui souffle les dernières poussières de crédibilité. 

 
Si l’on peut reprocher au long-métrage de Kurtzman un cruel manque de personnalité et de frissons, il y a tout de même quelques bons points à souligner. Comme cela a déjà été évoqué plus haut, la première partie de bobine regroupant la découverte du tombeau et le crash d’avion est clairement maîtrisée en termes de tension. Au niveau du scénario, l’idée de développer une relation d’ambiguïté sexuelle entre la princesse Ahmanet campée par Sofia Boutella (Kingsman : Services secrets, Monsters: Dark Continent) et le protagoniste principal interprété par Tom Cruise (La Guerre des mondes), pique l’intérêt du spectateur mais reste sous-exploitée. De plus, on ressent la nécessité du film d’introniser de façon trop appuyée le Dark Universe avec la présentation à rallonge de la société secrète « anti-monstre » alors que les quelques clins d’œil à Dracula ou à L'Étrange créature du lac noir auraient été suffisants. Les plus attentifs auront d’ailleurs également remarqué la référence au remake de La Momie de 1999 de Stephen Sommers (Un Cri dans l'océan, Van Helsing) par l’intermédiaire du livre des morts.
 
Si ses maladresses sont trop nombreuses et ses qualités trop ponctuelles, La Momie n’est peut-être pas non plus l’infâme navet décrié par la critique. Le regret majeur étant surtout de tuer avant l’heure un projet riche en possibilités même si, sauvé par ses recettes à l’international, le film n’est pas un plantage financier. On peut donc avoir espoir en de jours meilleurs pour la franchise. 
N.M.



EN BREF
titre original : The Mummy
distribution : Tom Cruise, Russel Crowe, Sofia Boutella, Annabelle Wallis, Jake Johnson...
pays d'origine : États-Unis
budget : 125 000 000 $
année de production : 2017
date de sortie française : 14 juin 2017
durée : 110 minutes
adrénomètre : ♠
note globale : 2.5/5

† EXORCISME †
▲ Introduction du Dark Universe
▲ Premier tiers de bobine bien ficelé
▲ Relation ambiguë entre protagoniste et antagoniste

- DÉMYSTIFICATION -
▼ Pas un sursaut
▼ Blockbuster sans âme
▼ Final décevant

LE FLIP
Une menace rampante dans une ruelle...

LIRE AUSSI
La Momie
Le Loup-garou
La Guerre des mondes


Commentaires

En cours de lecture