L'Écran Fantastique offre un club aux fantasticophiles


Une fois de plus, nous nous éloignons un peu de notre ligne éditoriale, mais à "chose" exceptionnelle, traitement exceptionnel, afin d'évoquer ce fameux Club du Fantastique, dont vous avez forcément entendu parler si vous fréquentez les sites, forums et autres pages Facebook dédiés au fantastique. Évidemment les lecteurs de la revue L'Ecran Fantastique sont aussi au parfum, pour la simple et bonne raison que le magazine, frappé d'un bouleversement majeur (qui n'a pas remarqué cette nouvelle couv' au grammage accru et son effet relief ?) est associé à cet ovni dans le monde de la cinéphilie. "Cela fait un an qu'on parlait du Club, l'éditeur, Patrick Volaine et moi", explique Alain Schlockoff. "Pas seulement du Club, du reste, mais de la nouvelle formule de 160 pages, car les deux étaient liés. On ne voulait pas faire l'un sans l'autre. Pour le Club, il a fallu trouver un web designer, mettre en place les partenariats, etc., cela a pris du temps."

Une initiative d'autant plus louable qu'augmenter la pagination, et donc le prix du magazine en pleine crise de la presse papier, pouvait relever d'un véritable suicide éditorial... "Pour la nouvelle formule, qui est une idée de l'éditeur soutenue par Patrick, je n'étais pas très chaud. J'avais peur qu'on perde des lecteurs et finalement, c'est l'inverse qui se produit", poursuit le créateur du magazine. "En fait, globalement, il fallait que l'on "bouge", qu'on soit actif et qu'on propose des choses qui ne se font pas ailleurs, soit une "revue-bible" et un club fantastique à tarifs réduits pour la vidéo. Et par la suite, le Club étendra ses activités... Certaines de ces idées, comme le retour prochain de "Fantastyka", datent d'il y a 5 ans, mais à force d'attendre, on a franchi le pas,  finalement.

Et justement, lorsqu'on l'interroge sur la genèse d'une telle idée, Alain Schlockoff confie : l'origine, c'est conjointement notre éditeur et Patrick Volaine, qui se sont souvenus d'un club analogue que j'avais créé il y a bien longtemps, offrant aux membres la possibilité de voir en avant-première des films fantastiques inédits à une époque où la vidéo n'existait pas. On a ainsi projeté "Dunwich Horror", "Le Masque" en 3D, "The Asphyx", "Operazione Paura", "La Rose écorchée", "L'Araignée d'eau", "Witchfinder General", "The Sorcerer", "Silent Running" et beaucoup d'autres..."

Noël tous les mois, c'est possible !

La club pourrait alors se cantonner à une stratégie purement commerciale, à l'image de ces enseignes qui ne savent plus ce que signifient les mots "proximité" ou "service". D'ailleurs, le consommateur désormais muté en vache à lait se méfie des "plans-pas-chers-si-si-puisqu'on-vous-le-dit". Alors on cherche l'arnaque au début, des Blu-ray en carton, des DVD gravés, des places de ciné périmées (bon, là ça peut être exceptionnel dans le cas d'un film ignoré (à tort) par la plupart des exploitants de salles, et le club reste très arrangeant à ce niveau). Finalement, au bout de quelques mois de pratique, il semblerait qu'il n'y ait pas d'arnaque, et à bien y regarder, c'est même carrément Noël tous les mois...

Précision importante : je n'ai aucun lien, sinon de lecteur, avec le magazine pré-cité que j'achète régulièrement, tout comme une célèbre revue concurrente, et je n'ai reçu ni chèque, ni crédit infini de "points fantastique", pas plus que je n'ai été victime de lettres de menaces pour écrire ces lignes. C'est donc en toute indépendance que je vous parle de cette fantastique initiative.

Le meilleur argument : la calculette

Le tarif d'inscription, via paypal est de 24,90 € mensuel, ce qui permet d'être crédité de 1000 points (cumulables si non utilisés) chaque mois à la date de l'inscription. Si dans la réalité du marché, 24,90 € représentent, grosso modo le tarif d'une nouveauté en Blu-ray ou encore d'un DVD + une place de cinéma, il semblerait qu'il en soit tout autre au sein du club. Si l'on prend pour exemple le coffret Monsters d'Universal, proposé pour 1000 points (malheureusement déjà en rupture de stock, pensez donc !) il n'y a même pas besoin de sortir la calculette, il revient à 24,90 euros au lieu de 69,99 € (prix généralement constaté) mais comme on est sympa vous l'aurez pour 15 euros de moins ici.

Pour le reste, c'est du même acabit : divisez 24,90 par 1000, vous obtenez grosso modo un point à 0,025 €.  À partir de là, la comparaison avec le commerce est simple :

Metal Hurlant Chronicles en Blu-ray - AMAZON : 39.99 € / LE CLUB DU FANTASTIQUE : 600 points x 0.025 = 15 €
2 places de ciné - En salles : 18 € / LE CLUB : 200 x 0.025 = 5 €
Blanche-Neige et le Chasseur en Blu-ray et DVD - AMAZON : 19,99 € / LE CLUB : 10 € 
Apollo 18 en Blu-ray - AMAZON : 24,99 € / LE CLUB : 5 €
The Incident en Blu-ray - AMAZON : 19,99 € / LE CLUB : 5 € 
Livide (BR) : 5€, Paranormal Activity Tokio Night (DVD) : 2,50 €, Territoires (DVD) : 2,50 €, Scream 4 (DVD) 2,50 €...

Bref, il y en a pour tous les goûts et surtout pour toutes les bourses et ce, garanti sans pacte avec le diable, ni obligation de se séparer d'un rein ou sacrifier un membre de sa famille... 

Inconvénients (ou mauvaise foi)

Niveau inconvénients, et en faisant abstraction des problèmes du site, sans doute liés à sa  jeunesse (impossibilité de sauvegarder l'identifiant, démarrage laborieux), j'en vois surtout trois, mais alors, en chipotant un maximum... Le premier est le nombre de places, limité à 500, il n'en reste d'ailleurs actuellement plus qu'une petite centaine pour ceux qui hésiteraient encore. Le deuxième étant le délai de réception, postérieur à la sortie du produit dans le commerce. Enfin, le troisième concerne des quantités parfois faibles, et des produits épuisés avant que les nouveaux points soient crédités. Toutefois les principaux avantages de ce club méritent amplement d'en accepter les mauvais côtés, d'autant qu'une bonne affaire inopinément ratée ne veut pas dire qu'elles le seront toutes. Le club est régulièrement approvisionné de références de qualité afin de susciter l'intérêt et satisfaire tous les goûts. Il est juste conseillé d'avoir un petit stock de points d'avance, comme ça le jour où la pépite tombe, on ne se retrouve pas en rade à attendre le prochain versement, alors que le nombre d'exemplaire diminue à une vitesse vertigineuse. Il n'est d'ailleurs pas non plus interdit d'y inscrire sa grand-mère fan d'Herschell Gordon Lewis, histoire de bénéficier d'un plus gros stock de points. "Non mamie, il n'y a rien d'intéressant pour toi ce mois-ci encore, c'est ballot hein ? Par contre je peux t'emprunter encore quelques points pour le coffret Manimal ? Promis, je te les rendrai dans les 20 prochaines années !"

Garanti avec de vrais humains à l'intérieur

Si le vrai plus du Club est son aspect économique, il ne faudrait pas pour autant oublier son côté humain, avec cette impression d'avoir des vrais gens derrière l'écran. D'ailleurs, niveau suivi, rien à redire, un souci, une question, l'équipe, fort sympathique, est extrêmement réactive, arrangeante et fait toujours le maximum d'efforts pour satisfaire tout le monde.

Résumons : les membres du club bénéficient de nouveautés à un prix défiant toute concurrence, d'un choix raisonnable avec des mises à jour régulières, sans engagement et  avec une véritable liberté de choix et d'action (aucune obligation de commander tous les mois, les points sont juste cumulés). On aime aussi l'idée que le club pourrait proposer par la suite la vente en ligne de L’Écran Fantastique, ou même ses anciens numéros, voire d'autres anciennes publications du type Vendredi 13, Toxic, Fantastyka etc... mais aucune info n'a filtré à ce propos et tout cela ne relève pour le moment que du pur fantasme. En tout cas les possibilités sont multiples et il ne fait aucun doute que la clique à Alain Schlockoff n'a pas fini de nous surprendre.

Pour ceux qui hésitent et souhaitent tâter encore un peu le terrain avant de se lancer, ils peuvent s'inscrire gratuitement pour recevoir la newsletter du club et prendre connaissance de ses mises à jour.
N.T.



Commentaires

  1. J'ai reçu ce fameux coffret Monsters à 1000 points dans 2 simples envelopes bulles explosé et déchiré sur le coté.

    La réponse du club : en magasin à 70 € il aurait été intacte ! il est ou le service de qualité ?

    Je n'ai jamais été déçu aprés plusieurs blu ray reçu via le club, mais il faut éviter de prendre des produits fragiles comme des steelbooks ou des coffrets de ce type.
    endommagé comme il est, il ne vaut pas les 25 € mit dedans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je reviens pour préciser la suite, aprés des escuses le club a réussi à récuperer un coffret et opérer à l'échange, le deuxieme était envoyer avec une veritable emballage.
      Satisfait du coup.

      Supprimer

Publier un commentaire

En cours de lecture