THE MORTUARY COLLECTION (2020) de Ryan Spindell [Critique] HORS COMPÉTITION GÉRARDMER 2021

Évaluation du dossier : 3/5 []

Une jeune femme pénètre dans une très vieille maison funéraire afin de s’enquérir de l’annonce d’emploi affichée à l’extérieur. Elle est accueillie par l’imposant Montgomery Dark, croque-mort de son état. L’entretien d’embauche prend la forme de récits macabres racontés par le taulier, tous plus terrifiants les uns que les autres, pour le grand plaisir de la candidate.


Pour son premier long-métrage, Ryan Spindell s'attèle à un genre particulièrement difficile à ficeler, le film à sketches, et nous raconte cinq contes terrifiants, parsemés d'un humour très noir, un peu dans l'esprit de Scary Stories ou Ghost Stories.

Avec pour fil conducteur une jeune fille qui postule à une offre d'emploi dans une vieille maison funéraire et un futur patron qui lui raconte les histoires macabres de ses "patients", le tons est vite donné. La première histoire met en difficulté une jeune voleuse qui va devoir affronter le monstre du placard... aux toilettes. Assez faible peut-être par manque d'originalité, on retient toutefois de ce segment très court une mise en bouche assez parlante sur le ton de la suite du menu, dominée par l'humour noir avec un brin de morale.


Gore, drôle, jouant parfaitement de l'ironie, la deuxième histoire nous met en prise avec un jeune homme, du genre à ne penser qu'avec son service trois-pièces, pris à son propre piège lorsqu'il décide, contre la volonté de sa partenaire, de ne pas utiliser de capote au moment de leurs ébats. Bien sûr, le retour de karma ne se fait pas attendre, causant des complications inattendues, mais pas moins amusantes, du moins pour le spectateur, que l'on ne vous dévoilera pas ici. 

Le segment suivant, intitulé The Babysitter Murders est également une petite pépite d'action et d'horreur qui vaut le détour, avec son final surprenant que l'on n'avait pas (complètement) vu venir. Les amateurs de baston, on pense à Kill Bill meet Vendredi 13, devraient véritablement apprécier le voyage. 


Voilà, grosso modo ce que l'on peut retenir de The Mortuary Collection, qui n'échappe pas au problème récurrent du genre, soit des sujets aux qualités inégales. Le reste étant soit trop téléphoné, soit trop long pour le peu de fond derrière. Le manque de réelle frayeur est aussi assez dommage mais les deux meilleurs sketches valent malgré tout largement le visionnage.
N.F.T.

EN BREF 
titre original : The Mortuary Collection
réalisation : Ryan Spindell
distribution : Clancy Brown, Caitlin Cluster, Christine Kilmer, Jacob Elordi, Ema Horvath, Barak Hardley, Sarah Hay...
photographie : Caleb Heymann & Elie Smolkin
pays d'origine : États-Unis
budget : N.C.
année de production : 2019
date de sortie française : Prochainement
durée : 108 minutes
adrénomètre : ♠
note globale : 3/5

† EXORCISME †
▲ Casting
▲ Parfois surprenant
▲ Histoires macabres

- DÉMYSTIFICATION -
▼ Pas effrayant
▼ Manque de sujets véritablement originaux
▼ Premier segment un peu faible



LE FLIP
...

LIRE AUSSI





AVIS DE FESTIVALIERS


L'avis de Nico

Note globale : 3/5 
Adrénomètre : ♠

Pour son premier long-métrage, Ryan Spindell s'attèle à un genre particulièrement difficile à ficeler et nous raconte cinq contes terrifiants, un peu dans l'esprit de Scary Stories ou Ghost Stories. Avec pour fil conducteur une jeune fille qui postule à une offre d'emploi dans une vieille maison funéraire, son futur patron lui raconte les histoires macabres de ses "patients". Comme d'habitude avec le genre, l'ensemble est inégal mais on retiendra avant tout le segment 2 gore et drôle avec son jeune homme pris à son propre piège lorsqu'il décide contre la volonté de sa partenaire de ne pas utiliser de capote au moment de leurs ébats, causant des complications inattendues. Le segment 4, The Babysitter Murders est également une petite pépite d'action et d'horreur qui vaut le détour, avec un final surprenant que l'on n'avait pas (complètement) vu venir. Pour le reste, soit c'est un peu trop téléphoné, soit un peut trop long pour le peu de fond derrière. Le manque de frayeur réel est aussi assez dommage mais les deux meilleurs sketches valent malgré tout que l'on s'y intéresse.



L'avis de Chris

Note globale : 3/5 
Adrénomètre : ♥

The Mortuary Collection est un film composé de 4 sketches. Même si deux des sketches se démarquent particulièrement (segment 2 avec son retour de karma gore et amusant et segment 4 : The Babysitter Murders, rythmé et surprenant), les deux autres manquent cruellement d'originalité et sentent vraiment le déjà-vu. Un bilan mitigé donc...




L'avis de Sylvain

Note globale : 3.5/5 
Adrénomètre : ♥

L'idée d'un film à sketches est une bonne idée en général. The Mortuary Collection valide cette idée en proposant aux spectateurs une thématique intéressante : parler de la mort de façon originale et audacieuse. Ca change, ça donne du peps et c'est franchement rafraîchissant. On aurait aimé voir quelques segments supplémentaires, mais aussi des moments un peu plus punchy.

Commentaires

En cours de lecture