TEDDY (2020) de Ludovic & Zoran Boukherma [Critique] COMPÉTITION GÉRARDMER 2021

Évaluation du dossier : 4/5 []

Dans les Pyrénées, un loup attise la colère des villageois. Teddy, 19 ans, sans diplôme, vit avec son oncle adoptif et travaille dans un salon de massage. Sa petite amie Rebecca passe bientôt son bac, promise à un avenir radieux. Pour eux, c’est un été ordinaire qui s’annonce. Mais un soir de pleine lune, Teddy est griffé par une bête inconnue. Les semaines qui suivent, il est pris de curieuses pulsions animales…

Portant le thème du loup-garou là où on ne l'attendait pas, les frères Boukherma proposent une lecture toute personnelle du genre. Ils livrent avec Teddy une œuvre aussi attachante qu'originale.

Le moins que l'on puisse dire est que Teddy est un film d'horreur étonnant, puisqu'il s'affranchit du cahier des charges habituel du cinéma d'horreur et plus précisément du film de loup-garou. Après Hurlements et Le Loup-garou de Londres, deux monuments demeurés imbattus à ce jour, ils sont nombreux à s'être cassé les dents avec le thème. Tant par son histoire qui remet les transformations (physique mais surtout psychique) de l'adolescence au cœur de son scénario (les fans de Teen Wolf n'ont qu'à bien se tenir !), que par son cadre champêtre très "vieille France", en passant par une approche naturaliste que n'aurait pas renié les frères Dardenne ou encore Bruno Dumont, Teddy est clairement une œuvre à part, qui bouleverse les codes sans vraiment se soucier si la pilule passera ou non. Et c'est plutôt un bon point.


Les frangins Boukherma, jeunes réalisateurs formés à L'École de la cité (créée par Luc Besson) distillent parfaitement un certain réalisme social, parfois très cruel, mêlé à une forme de poésie décalée qui évoque un peu l'esprit de la série Strip-tease, tout en y apportant une pointe d'humour, bien souvent créée par des personnages en totale rupture avec ceux que le genre a l'habitude de dépeindre. Parmi eux, on découvre Teddy, un jeune garçon peu enclin à s'adapter au système. On comprend d'ailleurs très vite qu'il n'a jamais eu de chance et n'en aura pas plus lors de sa descente aux enfers. Il vit avec son oncle adoptif, n'a pas de diplômes, il déteste son job dans un salon de massage où il est abusé par sa patronne, et les choses ne vont faire qu'empirer après avoir été attaqué par une bête mystérieuse. De cette bête, on ne saura pas grand chose. En revanche, le spectateur devient le témoin impuissant d'une transformation autant nourrie par sa malheureuse rencontre que par les frustrations et trahisons successives auxquelles il doit faire face.


Pour ceux qui en doutent, Teddy est une belle surprise, certes très étonnant dans ses intentions et son approche du genre qui peut décontenancer, mais comment ne pas s'intéresser à une œuvre qui inclut une attaque de loup-garou à l'occasion d'un loto dans la salle des fêtes d'un patelin perdu au milieu de la campagne ? Il fallait oser. Ludovic & Zoran Boukherma l'ont fait et c'est très réussi.
N.F.T.

PRIX DU JURY (Gérardmer 2021)
PRIX DU JURY JEUNES de la Région Grand Est (Gérardmer 2021)



EN BREF 
titre original : Teddy
réalisation : Ludovic Boukherma & Zoran Boukherma
distribution : Anthony Bajon, Ludovic Torrent, Christine Gautier, Noémie Lvovsky, Guillaume Mattera, Jean-Paul Fabre...
photographie : Augustin Barbaroux
pays d'origine : France
budget : N.C.
année de production : 2020
date de sortie française : Prochainement
durée : 88 minutes
adrénomètre : ♥
note globale : 4/5

† EXORCISME † 
▲ Audacieux
▲ Humour
▲ (un peu) Crade

- DÉMYSTIFICATION -
▼ Lent
▼ Aspect naturaliste qui peut rebuter
▼ Un peu plus de loup-garou aurait été appréciable !

LE FLIP
Le loup-garou face à ses victimes !



LIRE AUSSI





AVIS DE FESTIVALIERS


L'avis de Nico

Note globale : 4/5 
Adrénomètre : ♥

Teddy, c'est la descente aux enfers d'un jeune garçon qui n'a pas vraiment eu de bol. Il vit avec son oncle adoptif, n'a pas de diplômes, il déteste son job dans un salon de massage où il est abusé par sa patronne, et les choses ne vont faire qu'empirer après avoir été attaqué par une bête mystérieuse. Drame social aux atours naturalistes qui évoque les frères Dardenne et Bruno Dumont, Teddy est une belle surprise qui marque pour son humour et son cadre champêtre. Mettre en image une attaque de loup-garou à l'occasion d'un loto dans la salle des fêtes d'un village reculé, il fallait oser. Les frangins Boukherma l'ont fait et c'est très réussi.


L'avis de Chris

Note globale : 2.5/5 
Adrénomètre : ♠

Teddy est un film français qui change de ce qu'on nous sert habituellement. On apprécie la dimension fantastique du film même si on regrette de ne pas assez voir le monstre. En revanche, les regards vides des personnages et leurs intonations sans conviction (et pas toujours crédibles d'ailleurs) alourdissent beaucoup le métrage, déjà lent en soi, et le rendent vraiment monotone. Un film qui se laisse regarder mais un peu de pep's en plus n'aurait pas été de refus.


L'avis de Sylvain

Note globale : 4/5 
Adrénomètre : ♥

Au départ, mon ressenti par rapport à ce film était très pessimiste. Encore un OVNI dans le cinéma de genre. Et effectivement, c'est bien un film qui sort des sentiers battus mais qui vaut la peine qu'on s'y intéresse. On rit, on s'interroge, mais au final, on partage les sentiments d'un personnage qui essaie de mener sa vie comme il l'entend. Teddy s'en sort-il finalement ? A-t-il réussit ce qu'il souhaitait entreprendre ? D'une manière ou d'une autre, on peut répondre oui. Teddy est un film français, oui, mais un bon film français. Les images sont belles, les dialogues sont souvent crus, l'histoire est puissante et les acteurs jouent de manière très réalistes.

Commentaires

En cours de lecture