L'EXORCISME DE TAMARA (2017/2020 - DTV) de Guillermo Amoedo

Évaluation du dossier : 3.5/5 []

En pleine nuit, trois sœurs pénètrent dans la vaste demeure d'un riche sénateur avec l'intention de la cambrioler. Une fois à l'intérieur, elles entendent des cris effrayants provenant du sous-sol. Pétrifiées, elles y découvrent une adolescente du nom de Tamara, sanglée sur un lit, le corps constellé de marques inquiétantes.



Alors que les films d'exorcisme sont légion et ont, de manière générale, plutôt tendance à attiser la méfiance du public le plus aguerri, L'Exorcisme de Tamara fait figure d'exception en suivant sa propre voie. 


Réalisé par l’Uruguayen Guillermo Amoedo, le long-métrage est loin d'être mauvais et tire parfaitement son épingle du jeu. Il s'intéresse à un cambriolage qui va se retourner contre ses auteures, les faisant permuter du statut "d'agresseuses" à celui de "victimes". On pense forcément à quelques pépites du genre telles Le sous-sol de la peur ou Don't breathe, avec ici, l'idée que la situation va être prétexte à faire remonter de lourds secrets à exorciser aussi bien au sous-sol de la maison que dans l'esprit des protagonistes.


Sans vraiment dynamiter le genre, L'Exorcisme de Tamara propose un mélange thématique plutôt digeste, qui semble être une manière plutôt habile et concluante d'envisager aujourd'hui le sous-genre pour innover. Home invasion, horreur, drame, épouvante sont au rendez-vous et le spectateur est rapidement poussé dans les tréfonds de l'enfer, en même temps que les protagonistes. En effet, Guillermo Amoedo sait dynamiser son scénario qu'il rend suffisamment captivant pour piquer la curiosité. Il a aussi le bon goût de creuser la psychologie de ses personnages torturés, tout comme il soigne sa mise en scène pour créer un climat oppressant sans avoir recours aux traditionnels effets de foire pour vous scotcher à votre fauteuil.


Niveau casting, le boulot est fait, aussi bien du côté du trio de cambrioleuses interprété par María Evoli, Vanesa Restrepo et Carla Adell que du couple qui habite les lieux, joué par Gabriela de la Garza et Flavio Medina. La palme revient toutefois à la jeune possédée, Tamara, remarquablement interprétée par Natasha Cubria, dont la voix glaçante et le physique pour le moins singulier suffisent à vous coller durablement les miquettes.


Pour conclure, L'Exorcisme de Tamara se positionne comme un film de genre honnête, qui parvient sans mal à se trouver une légitimité au sein d'une production assez inégale en la matière. Fort de son récit plus élaboré que la moyenne, de son réalisateur visiblement passionné par son sujet et surtout d'un casting solide et crédible (les traumas abordés le nécessitent), la réussite de ce projet s'explique aussi du fait qu'il ne souhaite clairement pas être juste un film d'exorcisme de plus. Et sur ce point, c'est plutôt réussi...
N.F.T.



EN BREF 
titre original : El habitante
distribution : María Evoli, Vanesa Restrepo, Carla Adell, Gabriela de la Garza, Flavio Medina, Fernando Becerril, Natasha Cubria...
pays d'origine : Mexique
budget : N.C.
année de production : (2017/2020)
date de sortie française : 30 juillet 2020 (DTV - Condor Entertainment)
durée : 93 minutes
adrénomètre : ♥
note globale : 3.5/5

† EXORCISME † 
▲ Réalisation
▲ Tamara
▲ Scénario

 - DÉMYSTIFICATION -
▼ Certaines réactions des personnages
▼ Pas d'innovation véritable
▼ Pas de sortie cinéma...



LE FLIP 
Une entité noire erre dans la maison

LIRE AUSSI

Commentaires

En cours de lecture