Appartement 1303 (2007/2010 - DTV) de Ataru Oikawa

ADRÉNOMÈTRE   
NOTE  TV TV TV TV TV 

L'appartement 1303 est situé au 13ème étage d'un grand bâtiment. La vue sur la mer est à couper le souffle, mais l'histoire de ce lieu est tellement choquante qu'il est désormais hanté. En effet, bon nombre de jeunes femmes s'y sont suicidées en se jetant du balcon. La soeur de l'une des victimes décide de mener sa propre enquête et entame un voyage dans l'angoisse et la folie...

Appartement 1303 s'inscrit dans la droite lignée de la vague horrifique asiatique débarquée à la toute fin des années 90.

Fantômes assoiffés de vengeance, lieu maudit, suicide, folie... font partie des poncifs du genre qui jalonnent le scripte. À quoi s'ajoutent quelques scènes dérangeantes, comme la mère de famille victime de toc et qui ronge inlassablement le goulot d'une bouteille plastique, ou encore cette jeune fille possédée qui se met à quatre pattes et dévore les croquettes servies dans la gamelle du chien. 

Plutôt habilement filmé malgré un côté bout de ficelle flagrant, Ataru Oikawa (Tomie) se risque même à des plans un peu kitsch, mais à l'audace appréciable, notamment lorsqu'il veut transmettre l'impression de vertige. On pense dès lors au Sam Raimi des débuts. Un parallèle que l'on retrouve en fin de métrage avec la voix du fantôme qui évoque étrangement les sales monstres d'Evil Dead


Quoi qu'il en soit, Appartement 1303 remplit son contrat frisson et, à partir de plusieurs scènes dérangeantes, d'une bande son stressante et d'un scénario glauque, parvient à instaurer et maintenir une constante ambiance lourde et angoissante. Le tout ponctué de plusieurs scènes de terreur pure qui ne devraient pas laisser les fans de Ring, The Eye et autres The Grudge indifférents, ni les amateurs de films bricolés à petit budget...
N.T.

En bref :
titre original : 1303-gôshitsu
pays d'origine : Japon/États-Unis
année de production : 2007
date de sortie française : 20 juillet 2010 (Opening)
durée : 94 minutes
adrénomètre : ♥♥♥
note globale : 3/5

Lire aussi :
Appartement 1303 3D

Le flip : Un fantôme d'apparence humaine se rue vers vous en hurlant, tête baissée.


Commentaires

  1. J'ai vu les deux versions, en premier la version Americaine, un navet absolu, le film d'horreur, voir même le film tout court le plus nul que j'ai vu, aucune epouvante, un jeu d'acteur nul a ch*** mais surtout aucune explication quand a l'histoire. Bref, je me suis rabbatu sur la version asiatique qui est, en effet superieur et agreable a voir, sans plus. Sauf qu'a mon sens il ne merite pas plus d'un <3 sur l’échelle de la peur. Compare a The Grudge (Sam Raimi) c'est même un film pour enfant, l'entite n'apparait pas toujours malveillante (bien qu'elle le soit entirerement) et peine a faire peur, cela etant du aussi aux moyens du bord. En effet ses cheveux au lieu d'etre numerise lorsque ceux ci s'allongent anormalement sont tout bonnement remplace par des ficelles noirs !
    Enfin bref, il existe quantite d'autres films qui sont plus terrifiant que cet appartement 1303, avrai dire, même appartement 1408 est plus derengeant tout en apportant la même quantite de peur.
    Ainsi je le decommande fortement a ceux qui n'ont pas froid aux yeux !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

En cours de lecture