The Wig (2005/2007 - DTV) de Won Shin-Yun

ADRÉNOMÈTRE  ♥ ♥ ♥  
NOTE  TV TV TV TV TV 

Résumé : Ji-hyun et Su-hyun sont soeurs et partagent une existence harmonieuse et paisible. Lorsque Su-hyun perd ses cheveux à la suite d'une chimiothérapie, sa soeur lui offre une magnifique perruque et Su-hyun retrouve beauté et confiance en elle. Cette métamorphose s'accompagne néanmoins d'une série d'événements tragiques et violents. Terrifiée, Ji-hyun assiste à la lente transformation de sa soeur, sous l'effet d'une force diabolique et inconnue...

Terreur Vision : Quand on connaît toute la symbolique surnaturelle construite autour des cheveux longs et noirs en Asie, on ne s'étonne qu'à moitié de voir un film d'épouvante à forte teneur capillaire débouler.
Enfin, de là à pousser jusqu'à cette histoire de perruque maudite, il fallait être furieusement culotté. Avec un résultat mi-figue, mi-raisin, s'il n'offre pas le métrage du siècle, -en même temps difficile d'imaginer une palme d'or récompensant une perruque maléfique- The Wig parvient malgré tout à offrir un scénario relativement intéressant et surtout des moments de pure terreur qui devraient satisfaire les amateurs de trouille made in Asia.

Cruel et très premier degré, le film brasse des thématiques lourdes, un cancer en phase terminale en tête de proue. Ainsi, derrière l'issue fatale annoncée par une médecine devenue impuissante, la réalisation, habile, parvient à étouffer dans l’œuf toute possibilité de rire de cette perruque, évitant les écueils qui aurait pu faire virer le tout à la bonne vieille série Z. 


Toutefois, malgré une mise en scène qui fait la part belle à une ambiance pour le coup glauque et macabre, Won Shin-Yun finit par s'enliser, au moment d'éclaircir certains points, dans des explications tordues, pour terminer sur une fin dérangeante, grossière et un peu trop tirée par les cheveux. Et ce n'est pas la tentative de servir le tout à la sauce mélodrame, pourtant redoutablement efficace dans 2 Soeurs, qui y change grand chose, n'est pas Kim Jee-Won qui veut... On sort de The Wig, certes effrayé, mais quelque peu déçu par une conclusion hâtive et peu convaincante. Une bonne raison pour ne pas le voir ? Certainement pas, les fans de fantômes asiatiques y retrouveront la marque de fabrique qui a fait les heures de gloire du genre.
N.T.

En bref :
titre original : Gabal
pays d'origine : Corée du Sud
année de production : 2005 
date de sortie française : 7 février 2007
durée : 106 minutes
adrénomètre : ♥♥♥
note globale : 3/5

Le flip : A l'arrière d'un bus, un monstre apparait subitement... 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire