La Chambre du fils (2006/2007 - TV) de Alex de la Iglesia

ADRÉNOMÈTRE   
NOTE  TV TV TV TV TV  

Fraîchement emménagés dans une vieille bâtisse  en cours de rénovation, située au cœur d'un quartier bourgeois de Barcelone, un couple et leur bébé comptent bien y couler une vie de famille heureuse. Avant de se coucher, l'homme vérifie le moniteur dans la chambre de l'enfant, un modèle dernier cri qui permet d'écouter quand le petit dort, mais aussi de le voir... Ce couple va alors découvrir qu'il n'est pas seul dans cette maison, quelqu'un est assis tous les soirs près du berceau du bébé...

Difficile au visionnage de ce téléfilm Espagnol d'Alex de la Iglesia, de ne pas songer à Paranormal Activity 2 tant les similitudes sautent aux yeux. Une maison hantée, une présence dans la chambre d'un bébé, un système vidéo pour filmer les phénomènes... Beaucoup de ce qui fait la base de la franchise américaine débutée en 2009 était déjà bien présent et largement exploité dans ce métrage.

Sur un scénario de Jorge Guerricaechevarría, c'est la première fois qu'Alex de la Iglesia (Mes chers voisins, 300 Balles, Le Jour de la Bête...) met en image un scénario qu'il n'a pas (ou peu) écrit. Un exercice de style qui aurait pu paraître périlleux, tant il diffère d'un projet de cinéma classique. En effet, La chambre du fils fait partie d'une série de métrages réalisés pour la télévision par les maîtres de l'horreur ibérique. Cette aventure filmique, à l'initiative du producteur Julio Fernandez et du réalisateur devenu homme de télé, Narciso Ibáñez Serrador (Les révoltés de l'an 2000), est un peu le pendant espagnol des très inégaux Masters of Horror. Une série télévisée intitulée Peliculas Para No Dormir. 


Et justement en matière d'insomnie, Alex de la Iglesia charge la mule avec La chambre du Fils. Faisant monter la tension progressivement, multipliant les apparitions flippantes, et semant le trouble chez les personnages, divisés entre manifestations paranormales et graves troubles psychologiques. 

La marque du réalisateur (humour noir, dialogues acérés, couple idyllique malmené...) fait mouche, le contrat flip est largement respecté, et le scénario, pourtant basique, se déguste avec plaisir. Peut-être juste un petit bémol sur la scène d'ouverture sans véritable résonance au cours du métrage, malgré la volonté, sans trop en dire, d'appuyer la théorie d'un échange avec un monde parallèle... 

En tout cas, les amateurs de frousse peuvent se ruer sur ce métrage aux allures de téléfilm super classe, admirablement bien joué et qui flanquera les pétoches à coup sûr aux jeunes parents. Tiens, qui parle avec le petit en haut ?
N.T.

En bref : 
titre original : La Habitacion Del Nino
titre français alternatif : La Chambre de l'enfant
pays d'origine :  Espagne 
année de production : 2006
date de sortie française : 22 février 2007 (DTV - One Plus One)
durée :  77 minutes
adrénomètre : ♥♥♥
note globale : 4.5/5

Le flip : Sur le moniteur de la caméra de surveillance, vous découvrez un homme assis à côté du berceau du petit.

Commentaires

En cours de lecture